Les jeunes Népalais se sont petit à petit habitués à voir passer touristes et randonneurs sur les chemins poussiéreux proches de leur village. C'est même devenu un rendez-vous...de temps à autre, ces visiteurs leur offrent des sucreries. Mais ce petit rituel a provoqué une hausse des caries chez ces enfants qui n'ont normalement pas l'habitude d'en manger.

Les touristes ne sont toutefois pas les seuls responsables. L'apparition du mode de vie occidental nuit tout autant à la santé dentaire des jeunes Népalais, qui ont aujourd'hui accès à une nourriture très éloignée de leurs habitudes alimentaires.

Pour faire face à ce problème, l'école de dentisterie de Katmandou (Kantipur Dental College) a décidé de mener un programme de formation des étudiants à la promotion de l'hygiène dentaire dans les campagnes et les villes. Des camps mobiles sont aussi au programme. Le but étant de se rendre dans la vallée de Katmandou et sensibiliser les populations à la prévention bucco-dentaire. Depuis le 20 mars, ils sont accompagnés par un groupe d'étudiants belges de l'UCL ainsi que de jeunes professionnels des cliniques universitaires Saint-Luc.

Le but pour ces futurs docteurs n'est pas qu'humanitaire, il est également scientifique puisque les étudiants se pencheront sur la distribution de la carie chez les étudiants en dentisterie au Népal, en Belgique et entre eux. Leur but est également de sceller un véritable partenariat avec l'université de Katmandou et de pouvoir permettre au projet de s'étendre sur le long-terme.

Pour un aperçu de leur aventure, les étudiants donnent la possibilité aux intéressés de suivre leur périple via leur page Facebook.

Les jeunes Népalais se sont petit à petit habitués à voir passer touristes et randonneurs sur les chemins poussiéreux proches de leur village. C'est même devenu un rendez-vous...de temps à autre, ces visiteurs leur offrent des sucreries. Mais ce petit rituel a provoqué une hausse des caries chez ces enfants qui n'ont normalement pas l'habitude d'en manger. Les touristes ne sont toutefois pas les seuls responsables. L'apparition du mode de vie occidental nuit tout autant à la santé dentaire des jeunes Népalais, qui ont aujourd'hui accès à une nourriture très éloignée de leurs habitudes alimentaires. Pour faire face à ce problème, l'école de dentisterie de Katmandou (Kantipur Dental College) a décidé de mener un programme de formation des étudiants à la promotion de l'hygiène dentaire dans les campagnes et les villes. Des camps mobiles sont aussi au programme. Le but étant de se rendre dans la vallée de Katmandou et sensibiliser les populations à la prévention bucco-dentaire. Depuis le 20 mars, ils sont accompagnés par un groupe d'étudiants belges de l'UCL ainsi que de jeunes professionnels des cliniques universitaires Saint-Luc. Le but pour ces futurs docteurs n'est pas qu'humanitaire, il est également scientifique puisque les étudiants se pencheront sur la distribution de la carie chez les étudiants en dentisterie au Népal, en Belgique et entre eux. Leur but est également de sceller un véritable partenariat avec l'université de Katmandou et de pouvoir permettre au projet de s'étendre sur le long-terme. Pour un aperçu de leur aventure, les étudiants donnent la possibilité aux intéressés de suivre leur périple via leur page Facebook.