La commission des affaires sociales a voté un amendement gouvernemental au projet de loi santé (rebaptisé projet de loi de modernisation du système de santé).

L'amendement permettra en France de recruter des médecins dans le cadre du cumul emploi-retraite jusqu'à l'âge de 72 ans. L'application de cette mesure est prévue jusqu'au 31 décembre 2022. Elle serait donc temporaire et permettrait, comme expliqué dans le texte de l'amendement, de pouvoir absorber un " choc démographique dans les établissements publics de santé ".

La commission des affaires sociales a voté un amendement gouvernemental au projet de loi santé (rebaptisé projet de loi de modernisation du système de santé). L'amendement permettra en France de recruter des médecins dans le cadre du cumul emploi-retraite jusqu'à l'âge de 72 ans. L'application de cette mesure est prévue jusqu'au 31 décembre 2022. Elle serait donc temporaire et permettrait, comme expliqué dans le texte de l'amendement, de pouvoir absorber un " choc démographique dans les établissements publics de santé ".