L'année prochaine, les cliniques fêteront leur 40ème anniversaire. Et si elles ne sont pas encore " obsolètes ", elles devraient le devenir dans cinq ou dix ans. Il est donc nécessaire d'avoir une vision à long terme et améliorer la flexibilité de l'hôpital.
Dans les prochaines années, un investissement de 650 à 700 millions d'euros est donc déjà prévu, dont 350 millions d'euros entièrement dédiés à la rénovation et reconstruction de l'hôpital. Mais un nouveau système informatique fait aussi partie des projets à venir. Il est prévu de créer une plateforme destinée à aider tous les métiers de l'hôpital. Le patient pourra se connecter au système de son domicile. La plateforme pourra aussi constituer une aide à la décision médicale. Un nouveau centre pour le cancer - l'Institut roi Albert II - verra aussi le jour. Il rassemblera toutes les unités de soins et les activités destinées au traitement du cancer. Ce sont ainsi 60.000 mètres carrés qui seront ajoutés à l'actuel site de 160.000 mètres carrés.

L'année prochaine, les cliniques fêteront leur 40ème anniversaire. Et si elles ne sont pas encore " obsolètes ", elles devraient le devenir dans cinq ou dix ans. Il est donc nécessaire d'avoir une vision à long terme et améliorer la flexibilité de l'hôpital. Dans les prochaines années, un investissement de 650 à 700 millions d'euros est donc déjà prévu, dont 350 millions d'euros entièrement dédiés à la rénovation et reconstruction de l'hôpital. Mais un nouveau système informatique fait aussi partie des projets à venir. Il est prévu de créer une plateforme destinée à aider tous les métiers de l'hôpital. Le patient pourra se connecter au système de son domicile. La plateforme pourra aussi constituer une aide à la décision médicale. Un nouveau centre pour le cancer - l'Institut roi Albert II - verra aussi le jour. Il rassemblera toutes les unités de soins et les activités destinées au traitement du cancer. Ce sont ainsi 60.000 mètres carrés qui seront ajoutés à l'actuel site de 160.000 mètres carrés.