Les futurs parents auront désormais accès à l'ensemble des services en lien avec la venue au monde de leur enfant : la clinique de la fertilité, les salles de naissances, l'unité de néonatalogie et la maternité.

Dans cette optique, 40 sages-femmes, 12 infirmières, 23 gynécologues et 20 pédiatres du CHU Ambroise Paré travailleront ensemble au sein de cette nouvelle maternité.

" Notre volonté est de garantir l'accès aux meilleurs soins pour la population de Mons et du Borinage. Grâce au professionnalisme, à l'esprit d'équipe et aux équipements de pointe, le CHU Ambroise Paré développe un pôle mère-enfant basé sur la sécurité et le bien-être " a déclaré, Joëlle Kapompole, présidente du Centre hospitalier universitaire et psychiatrique de Mons-Borinage (CHUPMB).

" Depuis quatre ans déjà, les sages-femmes de mon équipe assurent un suivi postpartum à domicile. Les plages vont prochainement être étendues au week-end. C'est notre façon d'accompagner et de garantir la sécurité des patients qui retournent chez eux ", a commenté Annick Nouls, sage-femme en chef.

Quels sont les changements apportés?

Au bloc accouchement - Salles des naissances :

2 salles de naissances supplémentaires (6 salles au total) 3 baignoires de dilatation au lieu d'une Un système de monitoring centralisé qui permet de surveiller à distance les contractions de la maman et les paramètres vitaux de l'enfant à naître Des dispositifs sur batterie permettent à la maman d'être suivie en toute sécurité même en cas de transfert urgent vers la salle de césarienne Un système de télémétrie qui optimalise la déambulation des patientes avec un suivi au monitoring de façon simultanée Le système STAN, une technologie de pointe, analyse la fonction cardiaque du bébé pendant le travail

À la maternité :

Passage de 18 à 26 lits, tous en chambre individuelle 15 chambres équipées de douche 6 chambres reliées au système de monitoring

En néonatalogie :

Une nouvelle unité comprenant 8 places d'accueil au lieu de 5 L'ensemble de la néonatalogie est équipée de monitorings de dernière génération Hospitalisation kangourou : chambre mère-enfant pour les bébés de 35 semaines et plus et pesant plus de 2 kg

Les futurs parents auront désormais accès à l'ensemble des services en lien avec la venue au monde de leur enfant : la clinique de la fertilité, les salles de naissances, l'unité de néonatalogie et la maternité.Dans cette optique, 40 sages-femmes, 12 infirmières, 23 gynécologues et 20 pédiatres du CHU Ambroise Paré travailleront ensemble au sein de cette nouvelle maternité." Notre volonté est de garantir l'accès aux meilleurs soins pour la population de Mons et du Borinage. Grâce au professionnalisme, à l'esprit d'équipe et aux équipements de pointe, le CHU Ambroise Paré développe un pôle mère-enfant basé sur la sécurité et le bien-être " a déclaré, Joëlle Kapompole, présidente du Centre hospitalier universitaire et psychiatrique de Mons-Borinage (CHUPMB)." Depuis quatre ans déjà, les sages-femmes de mon équipe assurent un suivi postpartum à domicile. Les plages vont prochainement être étendues au week-end. C'est notre façon d'accompagner et de garantir la sécurité des patients qui retournent chez eux ", a commenté Annick Nouls, sage-femme en chef. Quels sont les changements apportés? Au bloc accouchement - Salles des naissances : 2 salles de naissances supplémentaires (6 salles au total) 3 baignoires de dilatation au lieu d'une Un système de monitoring centralisé qui permet de surveiller à distance les contractions de la maman et les paramètres vitaux de l'enfant à naître Des dispositifs sur batterie permettent à la maman d'être suivie en toute sécurité même en cas de transfert urgent vers la salle de césarienne Un système de télémétrie qui optimalise la déambulation des patientes avec un suivi au monitoring de façon simultanée Le système STAN, une technologie de pointe, analyse la fonction cardiaque du bébé pendant le travailÀ la maternité : Passage de 18 à 26 lits, tous en chambre individuelle 15 chambres équipées de douche 6 chambres reliées au système de monitoringEn néonatalogie : Une nouvelle unité comprenant 8 places d'accueil au lieu de 5 L'ensemble de la néonatalogie est équipée de monitorings de dernière génération Hospitalisation kangourou : chambre mère-enfant pour les bébés de 35 semaines et plus et pesant plus de 2 kg