Tout sur Céline Tellier

Malgré la baisse de l'activité hospitalière, les hôpitaux ont connu une hausse de déchets dangereux liés au Covid-19. Le traitement de ces déchets de type B2 s'effectue via co-incinération. Une co-incinération qui implique un flux d'autres déchets qui a été mis à mal par l'activité économique en berne et le confinement. D'où un risque de ne pas pouvoir éliminer tous les déchets hospitaliers.