Tout sur Meuse

Coup de théâtre dans la capitale wallonne : les quatre partis cdH-MR-PS-Ecolo viennent d'annoncer que la fusion entre la Clinique Saint-Luc de Bouge (SLBO) et le Centre hospitalier régional Sambre et Meuse (CHRSM) a échoué. En cause, vraisemblablement, les craintes de la Clinique de Bouge de subir une tutelle publique dès lors que l'entité fusionnée se rangeait sous le statut d'asbl chapitre XII. Ce qui surnage est un sentiment de gâchis.

Le projet de développement d'une approche intégrée pour le diagnostic de la qualité des eaux de la Meuse baptisé DIADeM a été officiellement lancé à Namur lors d'une journée de conférences à destination notamment des partenaires du projet. Dans le cadre du nouveau programme INTERREG (France, Wallonie, Flandre), DIADeM vise à identifier et à mesurer les perturbations dues aux rejets des stations d'épuration (STEPs), notamment des résidus médicamenteux, sur les organismes aquatiques du milieu récepteur.

La sécurité est une priorité absolue pour les Cliniques de l'Europe. L'Hôpital a donc développé une vision globale axée sur le personnel, mais aussi sur les patients. La réduction des accidents d'exposition au sang (AES ou NSI pour Needle Stick Injuries) fait partie intégrante de la politique de sécurité.

Des évolutions déstabilisantes modifient de manière radicale la manière dont les organisations et les personnes travaillent, et ce, tant au niveau des découvertes et des développements qu'en ce qui concerne la manière dont les produits et services sont fournis dans la pratique.