Tout sur Santé

Une centaine de militants du front commun syndical attendaient ce lundi les sept ministres belges de la Santé qui devaient se retrouver lundi après-midi pour une conférence interministérielle (CIM) consacrée aux réseaux hospitaliers. "Nous avons pu discuter avec certains d'entre eux mais la ministre fédérale, Maggie De Block, est entrée par une porte dérobée et a refusé tout contact", a indiqué Yves Hellendorff (CNE).

Edouard Philippe, le premier ministre français, accompagné de sa ministre de la Santé, le Dr Agnès Buzyn, l'a annoncé en déplacement dans la région parisienne : son gouvernement prépare une grande réforme du système de soins en particulier autour de l'hôpital. Le financement à l'acte est particulièrement visé.

Quelque 700 patients du CHU de Liège disposent de l'ensemble de leur dossier médical sur smartphone depuis septembre 2016, et ce, gratuitement. Derrière cette première belge, des questions se posent, notamment au niveau du Réseau santé wallon, qui pourrait élargir cette initiative à l'ensemble des hôpitaux wallons mais aussi au Forum des associations de médecins généralistes (FAG).

En marge de l'ouverture d'un hôpital de jour psychiatrique cette semaine, le CHR de Liège vit quelques turpitudes en interne. La cause ? L'anticipation de la réforme du financement hospitalier de Maggie De Block ne fait pas que des heureux.

L'association Focus Fibromyalgie Belgique et l'Union générale des kinésithérapeutes de Belgique ont décidé d'intenter un recours en annulation au Conseil d'Etat contre la diminution du remboursement des séances de kinésithérapie pour les personnes souffrant de fibromyalgie.