Assurances

Selon une étude, menée par Listen (1) pour le compte d'Ethias, seuls 28% des répondants affirment être bien au courant des avantages et de la couverture offerts par l'assurance hospitalisation de leur mutualité. Or, 81% des Belges y accordent beaucoup d'importance. Principalement les 35 ans et +, les inactifs et les personnes vivant en ménage avec des enfants.

Six Belges sur dix possèdent une assurance hospitalisation(parmi ceux-ci, 56% l'ont prise à titre individuel et 44% via leur employeur). C'est particulièrement le cas parmi les 35 et 54 ans, les personnes vivant en Flandre, celles qui ont des enfants et les employés. Ces personnes appartiennent à une catégorie sociale aisée. Les assureurs privés représentent 58% du marché contre 42% pour les mutuelles.

Dans les critères de choix utilisés pour contracter une assurance hospitalisation, soit le prix et la couverture, les deux critères semblent être aussi importants l'un que l'autre. " Les clients recherchent le meilleur compromis entre bénéficier d'une couverture assez large et ne pas payer trop cher leur assurance. Exception pour les personnes qui ont déjà fait l'objet d'une intervention dans le cadre d'une hospitalisation : elles considèrent la couverture comme plus importante que le prix", commente Ethias.

La chambre individuelle indispensable dans certains cas

Près d'un répondant sur deux (49%) préfère être hospitalisé dans une chambre individuelle. " Cette proportion augmente parmi les catégories suivantes : 35-54 ans, employés, ménages avec enfant(s). Ils l'estiment indispensable dans les cas de maladie grave ou d'une naissance. "

L'assureur Ethias a identifié le top 5 des hospitalisations les plus coûteuses en chambre individuelle : médecine interne (23% des coûts totaux et 1.795? à charge du patient en moyenne après intervention de la mutuelle); orthopédie (20% et 3.009?); maladies cardiovasculaires (22% et 3.207?); maladies graves (11% et 3.328?): accouchements (10% des coûts totaux et 1.935?).

Et la compagnie d'assurance de souligner, en s'appuyant sur une récente étude de l'Agence intermutualiste, que les suppléments d'honoraires en chambre individuelle sont en hausse. Ils sont passés de 531 millions d'euros en 2015 à 563 millions d'euros en 2017 " Il est donc important pour les patients d'avoir une assurance hospitalisation parce que les hôpitaux, dont le budget global a été plafonné par les autorités, ont réagi en augmentant les coûts à charge des patients et des compagnies d'assurance."

Pour Ethias - qui propose désormais une assurance hospitalisation aux particuliers (Hospi Qality +) à côté de celle proposée aux collectivités (22% de parts de marché en B2B) - le patient doit rester libre de choisir son médecin, son hôpital et le type de chambre. " Toutefois, à la demande des clients, nous pouvons leur recommander de privilégier les hôpitaux, comme les Cliniques de l'Europe, qui ont décidé de plafonner les suppléments d'honoraires", souligne Jessica Lion, head of customer solutions & Innovation at Ethias. " Via notre assurance, nous remboursons en chambre individuelle à concurrence de trois fois l'intervention légale de la mutuelle, soit 100% des frais."

Ethias surveille la rentabilité de ce type de produit, dont les coûts ont été diminués grâce à l'informatisation du traitement des données.

V.C.

1. Enquête réalisée en septembre 2018 auprès d'un échantillon de 1.000 personnes, représentatif de la population belge.