Tout sur Mons

Attendu depuis longtemps, le réseau locorégional hospitalier réunissant le CHU Tivoli, le Groupe Jolimont et le CHU Ambroise paré est désormais une réalité. Ce réseau de 2.900 lits et places couvre 755.000 habitants de 42 communes. 1.200 médecins et kinés indépendants et 8.500 salariés y travaillent. Il produit un chiffre d'affaires global d'un milliard d'euros. Ces trois institutions -dont l'ADN est fort différent - ont décidé d'unir leurs destinées. Pour le meilleur.

En Wallonie, la constitution des huit réseaux hospitaliers loco-régionaux est bloquée par un vide juridique concernant la collaboration entre institutions privées et publiques. La ministre Valérie De Bue a fait adopter le 8 novembre par le gouvernement wallon un avant-projet de décret visant à sécuriser sur le plan juridique toute forme de rapprochements.