Article du magazine

La vaccination du personnel hospitalier a commencé ce lundi. Priorité a été donnée aux travailleurs des unités Covid, des soins intensifs et des urgences. Début février, ce sera le tour de la première ligne, y compris les médecins généralistes.

Les gouvernements régionaux ont indiqué mercredi que le problème d'approvisionnement des vaccins Pfizer n'aura pas d'impact à court terme sur le planning de vaccination dans les maisons de repos en Wallonie et à Bruxelles. Par contre, le processus sera ralenti dans les hôpitaux wallons et suspendu la semaine prochaine dans les établissements hospitaliers bruxellois, dans l'attente de clarifications de la société pharmaceutique sur les livraisons.

" A Bruxelles, tout comme au Fédéral et dans les autres Régions, des annonces d'accélération puis de ralentissement des campagnes de vaccination suscitent de faux espoirs et créent une confusion inutile ", regrette Gibbis. La fédération bruxelloise d'institutions de soins, qui fait un appel à la sérénité, estime essentiel de respecter les étapes prévues.

Les cyberattaques visant le secteur des soins de santé ont augmenté de 45% dans le monde au cours des deux derniers mois, selon la société de cybersécurité israélienne Check Point. Submergés par la crise sanitaire due au coronavirus, les hôpitaux constituent une cible de choix, à l'instar du CHwapi la semaine dernière.

D'après la direction du centre hospitalier de Wallonie picarde, l' établissement a fait l'objet d'une cyberattaque " sans précédent " dimanche à 20h46 précise. Heureusement, elle a été immédiatement repérée et le plan d'urgence hospitalier technique a été immédiatement déclenché. Les serveurs ont été déconnectés du réseau dans l'heure qui a suivi.

En Région bruxelloise, la vaccination du personnel de MRS et des hôpitaux a commencé ce lundi 18 janvier. En février, la première ligne (dont les médecins généralistes) devrait pouvoir être vaccinée. En tout, dix centres de vaccination vont être ouverts à Bruxelles d'ici le mois de mars. Un appel à volontaires va être lancé.

Réunis en CIM Santé publique, les ministres compétents ont convenu le 13 janvier qu'après la vaccination des résidents et du personnel des maisons de repos, les professionnels des soins qui sont exposés à un risque accru d'infection par le Covid-19 seront vaccinés en premier. Cette vaccination commencera dès lundi dans quatre hôpitaux francophones.

Les autorités britanniques comptent mettre en place "dès que possible" une vaccination 24 heures sur 24 contre le Covid-19 afin d'accélérer la campagne en cours, a indiqué mercredi le Premier ministre Boris Johnson.

Le mandat de l'administratrice générale de l'Agence wallonne pour une vie de qualité (Aviq), Alice Baudine, n'a pas été renouvelé.

La porte de sortie de la crise que nous vivons, c'est une vaccination rapide, ont estimé une dizaine d'experts rassemblés virtuellement par l'université catholique de Louvain (UCLouvain), mardi.

L'Apsar réagit aux arguments du Cabinet Vandenbroucke sur la priorisation des groupes à vacciner. " Les arguments en faveur de l'ordre de priorité actuel des vaccinations ne sont pas corrects d'un point de vue médico-scientifique ", estime le comité directeur de l'association.