Tout sur Affaires sociales

Pas encore de grandes annonces pour réformer le secteur hospitalier, mais le ministre de la Santé publique a présenté lors du récent congrès de l'Association belge des hôpitaux le fil rouge de sa politique hospitalière. En ligne de mire l'amélioration de l'accessibilité et la fin progressive des suppléments d'honoraires.

Le ministre de la Santé publique et des Affaires sociales a toujours l'intention de rendre la vaccination Covid obligatoire pour les soignants et les médecins. La législation ad hoc est presque prête. Extrait de la longue interview accordée par Frank Vandenbroucke au jdM/AK.

Les salariés en incapacité de travail depuis plus de deux ans bénéficieront notamment d'une revalorisation de leur prime de rattrapage (" pécule de vacances "). Maggie De Block (Affaires sociales) et Denis Ducarme (Classes moyennes) ont privilégié les familles, monoparentales en particulier, qui sont les plus exposées au risque de pauvreté.

Dans un avenir proche, un médecin-chef devra être à la tête de chaque réseau locorégional. Il en faudra donc 25. Ce "médecin-chef de réseau" peut être une personne, qui incarne cette fonction, ou un collège des médecins-chefs hospitaliers. Le Cabinet De Block préfère la première solution. La ministre esquisse les contours de cette nouvelle fonction dans sa dernière note conceptuelle "réseau".

Étant donné qu'aucun accord n'est en vue un prix acceptable, le médicament Orkambi contre la mucoviscidose, ne peut pas être rembourser ni dans notre pays ni aux Pays-Bas. C'est pour cette raison que la Belgique et les Pays-Bas ont dû mettre fin à leurs négociations avec le fabricant Vertex.Les autorités belges ont informé l'entreprise de cette décision.

L'organisation et le financement de l'aide médicale urgente (AMU), c'est-à-dire des soins d'urgence et du transport des patients en ambulance, seront réformés. Le gouvernement dégage 35 millions pour lancer le plan de réforme en 2018.

Alors que, l'année dernière encore, les médecins, pharmaciens et gestionnaires hospitaliers belges suivaient la politique de leur ministre de tutelle avec une certaine confiance (fût-elle teintée de réserve), ils la sanctionnent aujourd'hui d'un bulletin catastrophique : Maggie De Block n'a plus à leurs yeux le moindre crédit. C'est ce qu'il ressort d'un sondage organisé conjointement par le Pharmacien/de Apotheker, le Journal du Médecin, de Artsenkrant et HealthCare Magazine.