Tout sur Inami

Le système des soins à basse variabilité (SBV) a fêté son premier anniversaire le 1er janvier 2020. Lors du symposium du GBS consacré aux " hot topics dans les soins de santé ", Mickael Daubie (Inami) a dressé un premier bilan de l'implémentation de ce nouveau mécanisme de financement et présenté les perspectives d'évolution.

" Certains entendent supprimer les suppléments d'honoraires dans les pratiques privées, en ambulatoire et à l'hôpital dans les meilleurs délais. Dans un tel scénario, avec la liberté d'entreprise dans une démocratie libérale, rien n'empêche les médecins/dentistes de travailler hors contexte Inami. "

"Certains entendent supprimer les suppléments d'honoraires dans les pratiques privées, en ambulatoire et à l'hôpital dans les meilleurs délais. Dans un tel scénario, avec la liberté d'entreprise dans une démocratie libérale, rien n'empêche les médecins/dentistes de travailler hors contexte Inami."

Tant pour le financement des soins à basse variabilité que pour la création et la gestion des futurs réseaux hospitaliers loco-régionaux, les conseils médicaux doivent s'impliquer et se professionnaliser pour défendre les intérêts du corps médical. A l'avenir, de nombreuses décisions devront être prises par consensus entre le gestionnaire et les médecins hospitaliers. A ces derniers de bien s'y préparer.

Le nombre de frottis réalisés sur les femmes belges, nécessaires pour déceler le cancer du col de l'utérus, diminue au fil des années. En 2017, 623.000 ont été effectués, soit une baisse de 50.000 par rapport à 2013, selon de nouveaux chiffres délivrés par l'Inami.

Le burnout est un fléau qui touche de plus en plus de personnes en Belgique et contribue à l'augmentation du nombre de malades de longue durée. Un tiers des malades de plus d'un an le sont pour troubles mentaux. C'est pourquoi Maggie De Block lance un projet-pilote qui démarrera en novembre 2018. Il s'agit d'un accompagnement sur mesure qui concerne 1.000 travailleurs menacés de burnout ou déjà en burnout. C'est l'Agence fédérale des risques professionnels Fedris qui s'en chargera.

Le nombre d'infirmiers et d'infirmières indépendant(e)s qui ont un cabinet certifié a augmenté de 24% entre 2010 et 2015, indique lundi le syndicat neutre pour les indépendants (SNI) qui a effectué sur le sujet une analyse sur base des chiffres de l'INAMI. Fin 2010 il y avait 22.118 actifs, tandis que fin 2015 ce nombre est passé à 27.407. Une augmentation similaire s'est également produite auprès des infirmiers (infirmières) travaillant dans un hôpital ou une maison de repos.

Le Conseil national de l'Ordre des médecins met en garde contre la surconsommation d'opioïdes, suite à une enquête des services de l'Inami. Le médecin est tenu de ne pas alimenter l'assuétude. Dans un autre avis, l'Ordre souligne que le médecin doit dûment avertir le patient en cas de participation à une étude clinique.

L'Absym, le Vlaamse Geneeskundig Studenten Overleg (VGSO) et l'Association nationale des médecins spécialistes en formation (AMSF) sont majoritairement sur la même longueur d'ondes en ce qui concerne leur appréciation du 'Livre vert pour le financement et la programmation des stages pour les médecins'. Ce document de réflexion du cabinet De Block est un pas évident vers une solution intégrée pour la double cohorte, la capacité en stages ainsi que le financement et le contrôle de la qualité des stages proposés aux médecins. Mais certains points sont inacceptables.

De plus en plus de critiques venant de différents milieux attaquent l'hôpital et ses effets délétères sur le budget des soins de santé, sur la qualité de ses services et surtout sur sa fonction dans la pyramide des soins de santé.

Le rapport annuel 2016 de l'Institut national d'assurance maladie-invalidité (INAMI) vient de sortir. Il note la création d'un trajet de soins buccaux, ses efforts déployés pour réinsérer les personnes en invalidité dans le monde du travail, l'indemnisation de 3.768 victimes de l'aléa thérapeutique depuis la création du Fonds des accidents médicaux et la récupération de 5 millions d'euros de prestations indûment facturées. Tout cela n'aurait pas été possible sans l'esanté.

Le Comité de l'assurance de l'Inami a approuvé aujourd'hui une proposition de répartition de l'objectif budgétaire de l'assurance soins de santé pour l'année 2018. L'objectif budgétaire pour l'année 2018 s'élève à 25,450 milliards d'euros. L'effort à réaliser s'élève à 237,9 millions d'euros dont 36 millions pour les médecins.

Sept Flamands sur dix ont un DMG. A Bruxelles et en Wallonie, la moitié de la population en a un. En 2016, l'Inami a versé près de 220 millions d'euros pour les honoraires du DMG.

Muriel Gerkens, députée fédérale Écolo et présidente de la commission Santé, a présenté sa vision des soins de santé dans le cadre de la polymédication des personnes âgées. Une conférence y était consacrée jeudi dernier par EPC Familia. La députée a évoqué, non sans inquiétude, l'avenir par le biais de la réforme des professions de la santé.

Dans le différend opposant en matière de montants de référence, les Cliniques Saint-Pierre et, d'autre part, l'Inami et le conseil des ministres, la Cour constitutionnelle rejette ce jeudi l'essentiel des questions préjudicielles à elle posées par l'hôpital. Mais elle reconnaît que le fait de calculer les montants à rembourser par rapport à une médiane fixée à zéro viole bien la Constitution et la Convention européenne des droits de l'homme.

Fin novembre, l'association générale de l'industrie du médicament célébrait son 50e anniversaire devant une assistance fournie. L'occasion de mettre en avant l'intérêt du secteur pharmaceutique belge.