Tout sur Flandre

Pour rappel : la Commission nationale médico-mutualiste a signé un accord le 19 décembre 2019 dans des circonstances assez exceptionnelles. D'une part, le budget des soins de santé proposé par le Comité de l'Assurance a été rejeté par le gouvernement et de ce fait, le "contexte budgétaire" proposé par le gouvernement est arrivé tardivement (deuxième moitié de novembre). D'autre part, en l'absence de nouveau gouvernement fédéral, on n'en connaît pas les principales orientations. Voici le rappel du contenu de l'accord.

Le cabinet Expense Reduction Analysts (ERA) collabore avec une vingtaine d'hôpitaux belges pour optimaliser le coût de leurs fournitures et services. Dans une période où les hôpitaux sont soumis à une forte pression financière, cette approche peut faire la différence.

La majorité des hôpitaux francophones de Belgique utilise des dossiers patients informatisés (DPI) développés par Xperthis. Melchior Wathelet, CEO de cette société belge, souligne l'importance d'une étroite collaboration entre les hôpitaux, les utilisateurs et les producteurs de ces solutions informatiques pour implémenter de façon optimale ces systèmes complexes.

Plusieurs dirigeants d'hôpitaux wallons ont décidé ne pas attendre que la réforme hospitalière soit définitivement ficelée avant de réfléchir à la mise sur pied concrète des réseaux hospitaliers. A l'initiative d'Unessa, une vingtaine de directeurs se réunissent depuis quelques semaines pour échanger et formuler des propositions constructives, entre autres à l'attention des pouvoirs publics.

Le pourcentage des femmes qui gèrent quotidiennement un hôpital s'élève à 22% dans les hôpitaux francophones. Un directeur hospitalier francophone sur cinq est donc une femme. C'est ce qui ressort d'une enquête réalisée par le journal du Médecin et son journal frère le Artsenkrant.

La sécurité est une priorité absolue pour les Cliniques de l'Europe. L'Hôpital a donc développé une vision globale axée sur le personnel, mais aussi sur les patients. La réduction des accidents d'exposition au sang (AES ou NSI pour Needle Stick Injuries) fait partie intégrante de la politique de sécurité.

Des évolutions déstabilisantes modifient de manière radicale la manière dont les organisations et les personnes travaillent, et ce, tant au niveau des découvertes et des développements qu'en ce qui concerne la manière dont les produits et services sont fournis dans la pratique.