Tout sur Flandre

Le ministre de la Santé publique et des Affaires sociales a toujours l'intention de rendre la vaccination Covid obligatoire pour les soignants et les médecins. La législation ad hoc est presque prête. Extrait de la longue interview accordée par Frank Vandenbroucke au jdM/AK.

L'Association belge des hôpitaux a chargé Dedicated de sonder, en mai 2021, 2.000 Belges de 18 à 75 ans sur ce qu'ils pensent et attendent des hôpitaux. Ce premier "baromètre de l'image du secteur hospitalier dans la population belge", qui sera réalisé tous les deux ans, va permettre au secteur hospitalier de mieux connaître ses usagers, et, peut-être, de s'adapter à leurs véritables attentes.

La charge de travail dans le secteur de la santé, due à des besoins complexes en termes de soins et à la pénurie de personnel, est un problème bien connu depuis des années. On sait très bien pourquoi les professionnels de la santé pensent à changer de métier ou passent carrément à l'acte. Pour éviter que ceux-ci s'écroulent ou partent, le Gouverneur Kinsbergencentrum (GKC) a lancé, en collaboration avec des partenaires hollandais et flamands, le projet Blijf aan Z, gezond en wel in de zorg.

Entre le 4 et le 10 août, il y a eu en moyenne près de 47,4 admissions quotidiennes à l'hôpital de patients souffrant du Covid-19, soit une hausse de 22% par rapport à la période de référence précédente, ressort-il du rapport épidémiologique de Sciensano mis à jour mercredi. Au total, 467 personnes sont encore hospitalisées en raison du Covid-19 (+27% sur une semaine), dont 121 patients traités en soins intensifs (+29%).

" A Bruxelles, tout comme au Fédéral et dans les autres Régions, des annonces d'accélération puis de ralentissement des campagnes de vaccination suscitent de faux espoirs et créent une confusion inutile ", regrette Gibbis. La fédération bruxelloise d'institutions de soins, qui fait un appel à la sérénité, estime essentiel de respecter les étapes prévues.

S'il y a bien un contexte où l'adjectif " kafkaïen " a toute sa place, c'est dans la réglementation en matière de transport des malades - un système d'une complexité cauchemardesque et absurde où plus personne ne s'y retrouve, que ce soit au Nord ou au Sud du pays.

La commission de la Santé de la Chambre a adopté mardi, en deuxième lecture, le projet de loi organisant les hôpitaux en un maximum de 25 réseaux à l'horizon 2020, 13 en Flandre, 8 en Wallonie et 4 à Bruxelles, avec au minimum un réseau pour 400.000 habitants.

L'accréditation Canada International (ACI) a décerné à la Clinique Saint-Luc de Bouge l'accréditation niveau Or. L'objectif de l'hôpital namurois est bien entendu la reconnaissance de la qualité de son travail. Pas seulement pour les trois prochaines années, mais également pour la suite avec une démarche d'amélioration continue.

La Zone de secours des Ardennes Flamandes, les zones de police de Brakel, Ronse, Ardennes Flamandes et Zottegem/Herzele/Sint-Lievens-Houtem, l'AZ Glorieux Ronse, l'AZ Sint-Elisabeth Zottegem, l'AZ Oudenaarde et le gouverneur de la Province de Flandre orientale ont signé un protocole de coopération.

"Je n'ai fait qu'approuver un projet rédigé et accepté dans le consensus, y compris par toutes les mutualités. L'idée est d'améliorer le dépistage du cancer du sein chez les femmes, ce n'est pas le contraire", déclare la ministre de la Santé publique Maggie De Block dans une interview donnée samedi au journal L'Echo. Entre-temps, une nouvel arrêté royal va suspendre l'arrêté controversé. De son côté, l'Institut Bordet appelle à une approche basée davantage sur des risques objectivables.

Mardi en commission de la Santé publique on a débattu du projet de loi relatif à l'exercice des professions de santé. Une solution durable pour la planification médicale selon le gouvernement. Pour Catherine Fonck (cdH), au contraire, " le contingentement pour les médecins étrangers européens s'impose ! La discrimination à l'envers pour les jeunes Belges, ça suffit ! " Ils sont en effet 414 médecins étrangers à avoir reçu un numéro Inami en 2016.

Sept Flamands sur dix ont un DMG. A Bruxelles et en Wallonie, la moitié de la population en a un. En 2016, l'Inami a versé près de 220 millions d'euros pour les honoraires du DMG.

Le projet de développement d'une approche intégrée pour le diagnostic de la qualité des eaux de la Meuse baptisé DIADeM a été officiellement lancé à Namur lors d'une journée de conférences à destination notamment des partenaires du projet. Dans le cadre du nouveau programme INTERREG (France, Wallonie, Flandre), DIADeM vise à identifier et à mesurer les perturbations dues aux rejets des stations d'épuration (STEPs), notamment des résidus médicamenteux, sur les organismes aquatiques du milieu récepteur.